Sélectionner une page

Notre tour de la Gaspésie en mode vélo de montagne

Sep 18, 2023 | Gaspésie, Plein air, Sport

Tout bon amateur de plein air vous le dira : le vélo de montagne a explosé dans les dernières années et on voit des centres de pratiques pousser un peu partout ici comme ailleurs. Et quand vient le temps de se réserver un voyage pour pédaler à fond pendant quelques jours, on se fait souvent recommander les mêmes endroits : le combo Burke et Highland Mountain Bike Park dans le nord-est des États-Unis, la tournée des centres de la grande région de Québec ou encore un itinéraire dans les Cantons-de-l’Est.

La Gaspésie est rarement sur le radar pour les escapades de vélo… et pourtant! Avec des sentiers léchés mécaniquement, des pistes un peu plus racineuses, des « jumplines » bien conçues et des descentes longues à souhait, c’est selon nous LA destination qui gagne à être connue présentement au Québec.

On vous raconte donc l’histoire d’un roadtrip épique avec 5 filles, 1 camion et 5 journées devant elles pour découvrir le meilleur de ce que la Gaspésie a à offrir en vélo de montagne.

Parc régional du Mont-Saint-Joseph

Carleton-sur-Mer

 

Notre tour de la Gaspésie commence en force avec un arrêt au parc régional du Mont-Saint-Joseph, situé au sommet de la magnifique Baie-des-Chaleurs!  On trouve là-bas une vingtaine de kilomètres de sentiers de calibre intermédiaire et avancé, dont 18 kilomètres de « single track ». On vit à Saint-Joseph une expérience terre et mer avec une descente qui part en forêt au sommet pour prendre fin directement sur la plage. C’est dur à battre!

Rouler ici, c’est comme une grande aventure qui nous fait changer de décor de minute en minute! On dévale les 555 mètres de dénivelé sur près de 10 kilomètres en passant par plein de types de pistes. Le plaisir dure longtemps longtemps! Gros coup de cœur pour le secteur Tracadigash, inauguré récemment. Trois parcours partent du même endroit et on peut y remonter facilement pour les enchaîner les uns à la suite des autres.

On a bien apprécié également La Côte Rouge ainsi que la combinaison de La Sports et de L’Experts, deux sentiers bien escarpés qui nous ramènent à la base de la montagne. Pour le retour au point de départ, une navette est proposée entre la fin juin et l’Action de grâce. Exceptionnellement, le service n’est pas offert présentement en raison d’un bris mécanique, mais les opérations reprendront au début de la prochaine saison.

On dort où?

Au sommet du mont Saint-Joseph, à 555 m d’altitude! Il faut absolument essayer les chalets Aiguilles fraîchement inaugurés en début d’été. Ils sont « bike-in/bike-out », en plus! On connaissait bien l’endroit pour les géodômes, mais ces nouveaux hébergements en nature sont encore une coche au-dessus. On sent que l’on surplombe la Baie-des-Chaleurs!

Autre activité à faire à proximité?

Pour pousser davantage l’expérience terre et mer, on se réserve une excursion de catamaran dans la Baie-des-Chaleurs avec le capitaine Dany de TaxSea. L’entreprise offre de l’initiation à la voile sur des bateaux auparavant utilisés pour la course. Celui sur lequel on a navigué pendant deux bonnes heures était aménagé pour recevoir confortablement les passagers. Ça complète à merveille une journée de vélo!

Station touristique Pin Rouge

New Richmond

 

On poursuit notre virée gaspésienne avec la Station touristique Pin Rouge, une destination 4 saisons connue surtout pour le ski en hiver. On n’a clairement pas été déçues de notre expérience de vélo de montagne dans ce centre de pratique qui propose une bonne variété de pistes bien travaillées, mais qui a aussi de beaux sentiers un peu plus « old school » à souhait. Vraiment de tout pour tous les goûts ici!

On a particulièrement aimé le combo La Mononcle et La Matante. La première a été conçue mécaniquement et contient beaucoup de virages en « berms » et de petits sauts bien léchés alors que la seconde a été faite à la main en conservant plus de racines. Si vous êtes à l’aise avec les pistes (très!) expertes, dirigez-vous vers la terrasse d’observation à 330 m d’altitude pour ensuite descendre La Belvédère, une double-losange qui vous donnera assurément des sensations. Pour le retour au point de départ, La Cèdre-Miroir est tout simplement parfaite avec ses belles courbes rapides au beau milieu d’une forêt d’arbres matures.

On mentionne au passage que les montées ici sont absolument géniales. On va se le dire… l’ascension est souvent l’étape la moins plaisante d’une sortie en vélo de montagne (sauf pour quelques cyclistes bizares!). Mais à Pin Rouge, tout est bien conçu avec des « switchbacks » pas trop prononcés. Chapeau!

On dort où?

On peut loger directement au pied des pistes dans de mignons chalets colorés, tous équipés avec des cuisines complètes. On trouve également sur le site une piscine et des jeux d’eau pour les enfants.

On mange où?

Si on n’a pas envie de se concocter un repas à notre chalet, on peut se rendre à New Richmond en une vingtaine de minutes pour casser la croûte. Faites un arrêt chez Edgar Café Buvette pour des cocktails, breuvages chauds ainsi que plusieurs petits encas à déguster sur la terrasse ou encore au Parc de la Pointe Taylor juste à côté.

Sentiers du Bout du Monde, Mont Béchervaise

Gaspé

 

Notre itinéraire nous fait passer par Percé (coucou le rocher!) pour nous amener à notre dernier arrêt et non le moindre : les Sentiers du bout du monde du Mont Béchervaise. Situé à quelques minutes du centre-ville de Gaspé, ce réseau d’une trentaine de kilomètres impressionne par la variété des pistes pour tous les goûts… mais surtout par sa vue magnifique sur l’eau!

On débute notre épopée par une bonne montée d’une quarantaine de minutes qui nous mène au sommet de 344 mètres. Et c’est là que l’adrénaline embarque! On emprunte La 600 volts, une des plus belles « jumplines » du Québec qui est assurément le sentier signature de Béchervaise. On n’en finit plus d’avoir du fun dans les virages en « berms » et les sauts de cette longue piste, conçue par l’équipe de Velosolutions Canada.

On fait de nouveau la montée pour, cette fois-ci, essayer La Sous-bois, puis La Enweillenbas, deux descentes « flowy » qui nous font découvrir du terrain un peu plus racineux, mais tout aussi amusant!

On dort où?

Coup de cœur pour les Chalets du bout du monde, un site avec 8 habitations pleines de charmes directement sur le bord de l’eau. Beaucoup d’intimité et très bien équipées, certaines ont même un spa ou un sauna. Que c’est beauuu!

On mange où?

Le Bistro-Bar le Brise-Bise est une institution à Gaspé! Ici, les poissons et fruits de mer de la région sont à l’honneur et servis en pâtes, en risotto ou encore en sandwich. Des spectacles sont régulièrement offerts, surtout l’été.

 

Autre arrêt plein-air : Via Ferrata – Chute à Philomène

Saint-Alexandre-des-Lacs

 

Besoin d’ajouter encore plus de sensations fortes au roadtrip? Planifiez un arrêt dans la magnifique vallée de La Matapédia pour expérimenter la Via Ferrata – Chute à Philomène. Les installations toutes nouvelles ont été inaugurées à la fin du mois de juin par la Coopérative de plein air de La Matapédia. Et c’est le seul et unique parcours de Via Ferrata dans tout l’est du Québec… rien de moins!

C’est vertigineux à souhait! On débute l’épopée avec la traversée d’un pont suspendu long de 50 mètres qui passe devant l’impressionnante chute à Philomène. Puis, on attaque la randonnée de 330 mètres sur la paroi rocheuse qui nous mènera à la chute. Le retour au point de départ se fait avec une tyrolienne de 85 mètres.

C’était notre première expérience de ce genre et honnêtement, on ne pensait pas être autant challengées. Mais on a adoré!

Merci à Tourisme Gaspésie pour l’accueil chaleureux et le séjour de rêve!